Contenu

Protection des points d’eau et des cours d’eau : Une illustration des effets de la toute-puissance des préfets !

publié le 12 juillet 2019 (modifié le 17 décembre 2019)

L’arrêté du 4 mai 2017 relatif à la définition des zones non traitées à proximité des points d’eau et cours d’eau définis par arrêtés préfectoraux vise la protection des « points d’eau » contre les pollutions diffuses par les pesticides en imposant une zone minimale de cinq mètres exempte de traitement. L’enjeu est double : la santé publique avec la protection des eaux de consommation et la préservation des milieux aquatiques.


Lire la suite dans le Communiqué : protection des points d’eau (format pdf - 345.8 ko - 12/07/2019)