Accueil

Syndicat des personnels de l’environnement et du développement durable

Les professions de foi par établissement et par statut

Pour un syndicalisme engagé, sans corporatismes, pour défendre le service public, ses agents, et dans l’objectif permanent d’un monde plus vivable et d’une planète préservée !

Communiqué du SNE-FSU novembre 2018
Les fortes mobilisations des gilets jaunes partout en France étaient prévisibles et sont compréhensibles.
A force de négliger le dialogue social avec les corps intermédiaires, de traiter par le mépris leurs revendications, de stigmatiser l’intérêt collectif en valorisant l’individualisme forcené (le fameux respect de « libertés individuelles »), on aboutit à des explosions incontrôlables de colère.
Trouver des solutions ne peut être possible qu’en réinterrogeant les causes.
Le SNE-FSU propose quelques réponses d’urgence. [...]

Communiqué du SNE-FSU : gilets jaunes novembre 2018 (format pdf - 228.3 ko - 29/11/2018)

Le comité technique ministériel du 7 novembre a été l’occasion de mesurer les combats à venir, face à la réforme de l’État qui se met en œuvre dans le cadre d’AP 2022.

Flash-FSU CTM du 7 novembre 2018 (format pdf - 291.7 ko - 16/11/2018)

Flash-infos SNE-FSU sur les labos d'hydrobiologie des DREALNous avons lancé au mois de juillet 2018 une enquête auprès des collègues travaillant en DREAL, dans les services ressources et biodiversité sur les laboratoires d’hydrobiologie. Fin août, elle avait été renseignée au moins partiellement par près de 30% des agents interrogés.
Parmi les agents travaillant en laboratoire (environ 80 agents), ce taux de réponses dépasse les 80%. Cela prouve à quel point les agents des laboratoires se sentent impliqués dans leur travail, et concernés par l’avenir des structures dans lesquelles ils travaillent.

Flash résultats de l’enquête Labos d’hydrobiologie (septembre 2018) (format pdf - 500.1 ko - 21/09/2018)

Les experts de l’État (IGF et CGEDD) ont rendu un rapport conjoint sur les politiques de l’eau et de la biodiversité, dont les conclusions devaient être remises en début d’année. En fait, elles ont été mises sous embargo en avril et ont été communiquées seulement le 1er juin, après changement du directeur de tutelle.

Au final : un rapport dressant un constat partagé entre IGF et CGEDD d’une situation devant obligatoirement évoluer et au regard de laquelle sont proposées, sous un angle financier et technique, de multiples scénarios d’évolution. A noter spécifiquement l’immense discrétion du rapport sur le rôle et les moyens des services de l’État sans lequel l’action des opérateurs ne peut aboutir.

Le SNE-FSU vous propose son décryptage de ce rapport, et ses analyses et propositions dans le Flash-info SNE-FSU Rapport eau et biodiversité - IGF-CGEDD (format pdf - 868.7 ko - 27/06/2018).