Contenu

Communiqué du SNE-FSU : journée d’action du 15 mai

publié le 15 mai 2014 (modifié le 28 décembre 2015)

Le SNE-FSU, réuni en congrès ce 15 mai à Méze (Hérault), s’inscrit pleinement dans le mouvement de revendication et de grève intersyndical contre l’austérité et ses conséquences.

Notre Ministère de l’Ecologie connaît une situation de réduction d’effectifs qui conduit ses services et opérateurs, malgré la conscience professionnelle des personnels, à ne plus pouvoir exécuter leurs missions telles qu’affichées.
Cette situation intervient dans un contexte de conditions de travail déjà très dégradées et de rigueur budgétaire conduisant à un effondrement du pouvoir d’achat des agents (7 ans de gel du point d’indice, inflation des cotisations obligatoires et complémentaires de retraite et de santé, écrasement des grilles salariales …)
La dégradation de ces conditions de travail ressort de restructurations incessantes et jamais évaluée, dont une explosion avérée de situations de risque psycho-social.
Les ambitions d’affichage du gouvernement sur les sujets de transition écologique et énergétique feront porter à ces mêmes agents et à eux seuls ces attentes de la société.
Le choix du pacte de responsabilité de Hollande engage ces ambitions en dépouillant plus encore ses services et opérateurs (nouveau contingent annoncé de suppressions d’emplois, précarité galopante ...). La conséquence directe en est que certaines missions, notamment régaliennes, ne pourront désormais plus être assurées.

L’austérité, c’est injuste, inacceptable …… et inefficace !!!