Contenu

Comment museler les services en charge de la protection de l’Environnement

publié le 29 février 2012 (modifié le 28 décembre 2015)

Un projet de décret, élaboré sans aucune concertation ni consultation des représentants des personnels, envisage de confier aux Préfets la délégation territoriale des polices de l’environnement. A l’avenir, le préfet pourra donc plus facilement orienter les contrôles sur tel ou tel secteur d’activité, négliger volontairement certaines thématiques ou certaines zones géographiques,…

Voir le communiqué de presse du 29 février

 

Le SNE-FSU ne peut s’empêcher de rapprocher ce projet de décret des déclarations du Président de la République lors de ces vœux au monde rural du 17 janvier 2012 et voit dans cette manœuvre une volonté ferme de l’Etat de se désengager de la mise en œuvre des politiques environnementales, communautaires comme nationales au profit des intérêts particuliers. Comment ne pas envisager, à la lumière de cette déclaration, un ciblage des contrôles et des contrevenants selon les enjeux sociaux-économiques ou selon le poids des lobbies locaux imposés aux services départementaux de l’ONCFS et de l’ONEMA par les préfets ?

 

Le SNE-FSU met en ligne une pétition pour dénoncer ce projet de décret et garantir l’objectivité et l’indépendance des agents chargés des polices de l’environnement. http://www.petitionenligne.fr/petit...