Accueil

Le syndicat des personnels des ministères en charge de l’environnement et du développement durable

Le 19 septembre 2016, l’administration conviait les organisations syndicales à une réunion relative à l’adhésion au RIFSEEP pour le corps des chercheurs. Elle nous informait de la dérogation accordée aux corps de chercheurs et enseignants chercheurs sous tutelle du Ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche (MESR), mais pas aux chargé(e)s et directeur(rice)s de recherche (CR et DR) relevant de notre ministère, qui a fait le choix de se ranger à l’application stricte d’un régime indemnitaire inégalitaire et inadapté à la réalité des métiers et des missions des chercheurs.

Le 20 septembre, les syndicats FSU du MESR et MEEM ont écrit à leur ministre respectif pour demander la dérogation au RIFSEEP.
Le 22 septembre, la secrétaire générale de la FSU (Bernadette Groison) a écrit à la ministre de la fonction publique pour lui exprimer cette même demande
Le 23 septembre, une lettre de l’intersyndicale CGT, FSU et solidaires était adressée à la secrétaire générale du MEEM lui demandant d’intervenir dans ce même sens

Depuis 10 ans, notre ministère a subi de profondes évolutions : création difficile en 2007, réformes territoriales et fusion des DREAL, réorganisations de services, abandon de missions (ADS, ATESAT…) ; ces mutations ont été chaque année accompagnées de drastiques baisses d’effectifs. Et pourtant, tous les agents ont fait face à ces nouvelles missions, se sont adaptés aux changements de métiers, ont acquis de nouvelles compétences et pris de nouvelles responsabilités.
Ce constat maintes fois fait et répété par les rapports officiels et par les organisations syndicales soutenues par les personnels, a conduit notre ministre Ségolène Royal à engager un plan de requalification qui se voulait ambitieux...

Malheureusement, aujourd’hui la désillusion est cruelle ! Un courrier du SG du ministère du 6 septembre 2016 nous annonce de mauvaises nouvelles [...]

Lire la suite dans le flash-infos environnement n°21

Le remboursement des déplacements domicile/ travail pour les cyclistes est enfin possible !

Le Décret n° 2016-1184 du 31 août 2016 institue une prise en charge de l’indemnité kilométrique vélo (prévue à l’article L. 3261-3-1 du code du travail) relative aux trajets effectués à vélo par les agents relevant des ministères chargés du développement durable et du logement ainsi que de leurs établissements publics entre leur résidence habituelle et leur lieu de travail.

Décret indemnité kilométrique vélo (format pdf - 145.6 ko - 02/09/2016)

Il est entré en vigueur dès le 1er septembre 2016. Il prévoit : une indemnité de 0,25€/km, un plafond à 200€ par an, le cumul avec l’abonnement transport en commun pour les rabattements.
Le SNE-FSU demande à ce qu’il soit mis en œuvre dans les plus brefs délais dans tous les services et établissements publics. Le SNE-FSU demande que ses conditions de mise en œuvre soient rapidement négociées pour être examinées dans les prochains comités techniques ; Dans les établissements publics, l’ouverture de cette possibilité doit être inscrite à l’ordre du jour des tous les prochains conseils d’administration.
Lire le flash-infos environnement

Le projet d’aéroport de Notre-Dame-des-Landes suscite toujours une très forte opposition de la société civile et son issue reste incertaine. Le SNE-FSU constate qu’en 2016 les enjeux et questionnements concernant ce projet restent toujours sans réponse. [...]
Le SNE-FSU appelle à l’arrêt du projet d’aéroport de Notre-Dame-des-Landes.

lire l’intégralité du communiqué de presse