Contenu

CTM "budget 2019" du 24 septembre 2018

publié le 24 septembre 2018 (modifié le 15 octobre 2018)
jpg - 21.3 ko
Boulevard St-Germain : la FSU mobilisée à l’entrée du CTM

Déclaration CGT-FSU : [...] Il est déraisonnable de considérer comme prioritaires : les enjeux de transition écologique, énergétique… les réponses aux besoins de logement et de rénovation des bâtiments, de prévention vis-à-vis des risques technologiques ou naturels, de sécurité et de contrôle des transports aériens, maritimes, terrestres… de protection de l’eau, de la Biodiversité et de la Mer… les impératifs d’entretien, de pérennité, de régénération et d’intermodalité des infrastructures de Transports… les nécessités d’expertise technique de l’Etat dans les territoires… sans se demander si les effectifs et moyens de fonctionnement de nos services et établissements publics doivent être augmentés ou réduits ! [...]

Les annonces du CTM du 24 septembre : LA LANGUE DE BOIS EST DE RETOUR !

- 532 ETP dans les services des ministères MTES/MCT auxquels s’ajoute -136 ETP liés à la décentralisation.
A ce chiffre s’ajoute une baisse de plus de 8% des moyens de fonctionnement des services.

- 499 ETP dans les établissements publics ( -96 à VNF, -94 Météo France, -101 au CEREMA, -44 dans les agences de l’eau, -39 à l’ONCFS, -6 à l’AFB, -3 dans les parcs nationaux, -34 à l’IGN,...).

Tout le monde subit une forte réduction à l’exception de 2 sociétés d’aménagement ( Sté du Grand Paris +200 ; Société du Canal Seine Nord Europe +36).

Visiblement, l’aménagement a plus le vent en poupe que la préservation et la protection de l’environnement !

Baisse d’effectifs, rémunération au mérite individualisée, nouvelle réorganisation dans le cadre d’Action Publique 2022... Comme le dit M. DE RUGY en introduction de son propos : CE BUDGET EST COHÉRENT AVEC LES CHOIX POLITIQUES DE CE GOUVERNEMENT !