Contenu

Devenir des conservatoires botaniques nationaux : de vraies évolutions s’imposent !

publié le 22 septembre 2020

Les Conservatoires botaniques nationaux sont chargés d’une mission de connaissance et de conservation de la flore et des végétations sauvages de France. Ils accompagnent les politiques publiques de la biodiversité de L’État et des collectivités territoriales. Ils assurent une mission de service public.

Ce modèle est aujourd’hui à bout de souffle et génère d’importantes souffrances humaines, d’importants problèmes économiques ainsi que des dysfonctionnements techniques.

Pour le Sne-FSU, il est indispensable de clarifier la place des CBN dans l’architecture des politiques publiques de biodiversité, dont la structure a fortement évolué ces dernières années (constitution de l’OFB, émergence des ARB, évolution des compétences territoriales…)
Les CBN doivent devenir un réseau d’établissements publics matures, permettant d’assurer dans le temps long les compétences et actions de socle relevant de leurs missions de service public. Ils ne peuvent se satisfaire de mesures cosmétiques.
Cette clarification doit avoir des conséquences en termes de :

  • gouvernance entre Etat et collectivités territoriales,
  • financements publics renforcés et inscrits majoritairement dans la durée,
  • fin de la confusion entre missions de service public et prestations concurrentielles de « super bureau d’études ».
    Mais la clarification doit également porter sur l’amélioration des cadres professionnels des agent-es : carrière et rémunération correspondant à leur qualification, conditions de travail, définition d’une charte des temps, …

[...]
Lire la suite dans le flash-info spécial CBN